[WEB] Parapheur électronique

Introduction : L’utilisation du parapheur électronique est préconisée dans le cas où l’ordonnateur est empêché de venir en mairie pour signer les bordereaux de comptabilité. 

Grâce à l’utilisation du parapheur électronique, il pourra signer depuis n’importe quel ordinateur relié à Internet.

Le seul prérequis est d'avoir au préalable installé les pilotes de la clé RGS** de signature sur l'ordinateur.

Utilisation du parapheur

Lorsqu’un dossier est soumis à validation, l’ordonnateur est notifié par email.

Deux possibilités pour accéder au parapheur et contrôler le bordereau :


a - Authentification

Entrer les identifiants et mot de passe (ils sont remis par un technicien au moment du paramétrage) :

b - Choix du dossier

Une fois connecté, la page d’accueil est constituée de la liste des bureaux (correspondants aux différentes fonctions électives) :

Dans le cas où il n’y a qu’un bureau (cf. indication bleue), la page est automatiquement redirigée vers celui-ci. Sinon, sélectionner le bureau désiré.

Le tableau de bord propose la liste de tous les dossiers à traiter :

Cliquer sur le nom du dossier pour accéder à l’aperçu. Il est alors possible de visualiser les pièces jointes en cliquant sur l’icône de Xemelios :

 

c - Signature/Rejet

CAS 1 : SIGNATURE

Dans la partie supérieure droite, on accède aux fonctions de signature et de rejet des dossiers.

Si le bordereau est conforme, il suffit de cliquer sur  pour accéder à l’écran de signature.

Il suffit alors de choisir le certificat dans la partie inférieure et cliquer sur 

Après avoir cliqué sur « Signer avec ce certificat », il faudra attendre que la fenêtre se ferme avant de continuer à utiliser ParaNova. Si tout s’est correctement déroulé, le dossier doit avoir disparu du tableau de bord.

CAS 2 : REJET

Si le bordereau ne semble pas conforme, il est aussi possible de le rejeter en cliquant sur .

La fenêtre suivante s’ouvre ; il faudra obligatoirement saisir un motif de rejet :

Une fois le motif saisi, cliquer sur  et confirmer l’action lorsque le logiciel le demandera. 

Ce motif sera transféré directement dans le logiciel de comptabilité pour en informer le service comptabilité de la collectivité.

Si tout s’est correctement déroulé, le dossier doit avoir disparu du tableau de bord.

Que le dossier ait été validé ou refusé, le reste du traitement et la transmission sont réalisés à partir du logiciel de comptabilité en collectivité.